vendredi 4 mai 2018

Délivrances


Délivrances
de Toni Morrison

L'auteur décrit sans concession des personnages longtemps prisonniers de leurs souvenirs et de leurs traumatismes. Au centre du récit, une jeune femme qui se fait appeler Bride. La noirceur de sa peau lui confère une beauté hors norme. Au fil des ans et des rencontres, elle connaît doutes, succès et atermoiements. Mais une fois délivré du mensonge - à autrui ou à elle-même - et du fardeau de l'humiliation, elle saura, comme les autres, se reconstruire et envisager l'avenir avec sérénité.

Je ne connaissais absolument pas l’auteur avant d’emprunter un de ces romans, pour valider une consigne de challenge. Ce fût une lecture fastidieuse mais qui finalement m’a beaucoup plus dans l’ensemble.

On découvre le personnage de Bride, jeune fille à la peau si noire que cela a fait fuir son père et cela a effrayé sa mère au point qu’elle n’ose pas la toucher. Dès les premières pages, on est mise dans cette ambiance si spéciale que l’on se sent même mal à l’aise. La mère n'hésite pas à exprimer à quel point elle avait honte de sa fille, de sa peau qui ne devrait pas être si foncé. C'est très difficile à lire et j'ai eu plus d'une fois, envie de la gifler.


Malgré tout, on ne peut que respecter l’héroïne. Elle a vécu une enfance difficile, sans l’amour de ses parents, et elle est devenue sûrement la femme qu’elle rêvait de devenir. Elle dirige une entreprise de maquillage, elle a un petit ami. Elle a enfin la vie qu’elle voulait et elle est enfin heureuse. Et pour tout cela, je la respecte énormément car c’est difficile de remonter la pente après une enfance difficile.

Au fil des pages, on apprend petit à petit l’histoire de Bride. Comment ces parents ont vécu sa naissance, comment elle est devenue ce qu’elle est, comment elle a rencontré son petit ami et comment il l’a quitté. Chaque chapitre est vu par un personnage différent. On a donc différents points de vue et c’est très intéressant de voir comment chacun voit la situation.

Malgré tout, il y a énormément de personnages. Beaucoup trop à mon goût. De plus, certains personnages comme l’héroïne ont préféré être appeler par un surnom et non, leur nom donc on est totalement perdu au début de l’histoire. On ne sait plus qui est qui. Bien que l’on sache qui parle dans chaque chapitre, il faut se rappeler qui est la personne. Ça m’est arrivé de réaliser qui c’était en plein milieu de ma lecture.

La fin de ma lecture m’a laissé sur ma fin. Au final, l’histoire se résume à suivre Bride qui tente de retrouver son ex-petit-ami qui l’a plaqué du jour au lendemain et qui n’a plus donné de nouvelles par la suite. N’étant pas très fan de romance, je dois avouer que j’ai laissé durer cette lecture car j’avais du mal avec l’histoire qui était trop lente. Bien que l’écriture de l’auteur était très belle, le rythme était trop peu présent à mon goût et certains chapitres étaient trop longs.

Une lecture en demi-teinte mais qui me fait garder quand même un bon souvenir. Le personnage de Bride est une femme forte et qui obtient ce qu’elle veut. Bien que l’histoire soit un peu plate et banale, j’ai apprécié découvrir comment cette fille reniée de ces parents, a réussi à devenir une femme influente.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire