mardi 15 mai 2018

A voté


A voté
d'Isaac Asimov

En 1955, Isaac Asimov imagine le nec plus ultra de la démocratie sondagière.

Depuis très longtemps, j’entends parler des œuvres d’Isaac Asimov et j’ai profité de trouver une très courte nouvelle de lui (45 pages seulement), pour découvrir son style. En plus, avec cette unique phrase comme résumé, on ne sait pas trop à quoi s'attendre. Je ne peux pas dire que j’ai été déçue mais disons que c’est surprenant.

Je dois simplement avouer que je n’ai pas compris grand-chose à cette courte histoire. Je me souviens simplement que monsieur Muller a été choisi par une machine, afin de répondre à des questions et de déterminer le vainqueur des élections américaines. Et encore, je ne suis même pas très sûre de ce que je dis.

De base, je ne comprends pas énormément de choses aux élections américaines alors je dois dire que j’étais perdue. Malgré tout, je retiens que l’écriture était fluide et agréable à lire. Malheureusement, cette grande incompréhension de l’histoire m’empêche de l’apprécier à sa juste valeur.

45 pages
Sorti en 2016
Edition "Le passager clandestin"



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire